Kyoto

Quand je suis arrivée à la gare de Kyoto le 16 novembre, je n’étais pas convaincue. Beaucoup de touristes, une foule monstrueuse, de grands buildings de partout. La ville est immense et je me suis donc sentie nostalgique de mes petits espaces aux allures de nid douillet. Deuxième déception en arrivant dans ma guest : c’était une allemande à l’accueil.

Une fois tout mon bardât largué je suis partie, légèrement saoulée, me perdre dans cette ville. Et je l’ai adoré ^^

Kyoto, la ville aux mille facettes

kyoto

Kyoto tower

On trouve de tout à Kyoto : temples et sanctuaires côtoient les grands buildings ; les parcs et jardins zens se trouvent cloisonnés par une circulation infernale ; la « bouffe de rue » fait de l’ombre aux grandes enseignes. Tous les styles se mélangent avec une normalité hors du commun.

momiji à kyoto

Et il y a tellement de choses à y voir. J’avais fait ma propre liste de visite car les guides touristiques, tel que le Lonely planet ou encore le routard, donnent beaucoup trop de lieux à « visiter absolument ».

Évidemment, ma première destination, le musée international du Manga.

manga museum

Je suis allée jeter un coup d’œil au château ainsi qu’au palais, puis à certains temples que l’on trouve en plein cœur de la ville. Mais pour les lieux à ne pas manquer (selon moi) il faut s’éloigner du centre.

De loin mon préféré, le Fushimi Inari Taisha Shrine. Sublime. Je me suis laissée guider par ses torii rouge vermillon et imprégnée de cette atmosphère si particulière. La balade est très agréable même si ça grimpe pas mal.

torii

inari shrine

Puis Kinkakuji temple ou pavillon d’or, très élégant, posé sur ce petit lac.

temple

Kinkakuji temple

Par contre, le Ryoanji temple , et son fameux jardin zen, est mieux en photo (avis personnel).

Ryoanji temple

Le Ryoanji temple

Sinon la spécialité d’ici est le thé vert et ils ont ce gâteau en forme de poisson dans lequel il mettent une crème au thé vert. Un délice ! Mais vous trouvez aussi de la glace et les fameux Kit Kat au même parfum.

thé vert

L’enseigne du magasin Ghibli et les fameux poissons ^^

Petit tour au quartier des plaisirs

J’ai passé ma dernière nuit dans le quartier de Gion et je dois dire que j’ai énormément regretté de ne pas y être allée plus tôt. Très différent du centre de Kyoto : les rues y sont plus étroites, toutes les maisons sont de style japonais avec shoji (porte coulissante japonaise) et de jolies lanternes de papier à l’entrée. Pas de voitures ou très peu mais un nombre incalculable de pousse-pousse.

Évidemment, l’attraction principale du quartier : ses fameuses geishas. En sortant de ma guest j’ai eu la surprise de tomber sur une Maiko (apprentie geisha), en grande conversation avec un vieux monsieur, qui a timidement accepté de poser pour une photo. Un peu plus loin deux autres faisaient leurs emplettes.

quartier de gion

Le quartier est très touristique mais il suffit de bifurquer dans une petite rue pour comprendre qu’on est dans un autre monde : des kimonos de toutes les couleurs sèchent dans des jardins somptueux ; en tendant l’oreille on peut entendre quelqu’un jouer du Koto ; le vent fait danser les feuilles d’érable rougies par l’automne. J’adore Gion.

quartier de Gion

Pour ma dernière soirée, je me suis offert un spectacle d’arts traditionnels japonais. Particulier, très loin de ce qu’on peut trouvé en France mais intéressant à voir.

Gion corner

En bref, Kyoto c’est le passage obligatoire pour goûter aux traditions japonaises

Publicités

Une réflexion sur “Kyoto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s